• Les clans d'enfants des rues

    Avec la fermeture du réseau souterrain, les enfants des rues ont occupé le sous-sol d'Alzar. Ils se sont regroupés par clans et ont aménagé un coin pour vivre, dans les anciennes stations de métro. On estime qu'il existe près de 15 clans (le chiffre reste imprécis car certains enfants ne cessent de se déplacer), composés chacun de 12 à 30 enfants. Chaque clan a pris le nom d'un canidé (Carlin, Coyote, Cabot...) en référence aux meutes de chiens qui traînent en Zone d'Ombre.

    Aidés de quelques adultes et éducateurs, certains clans se sont bien organisés et ont une vie relativement correcte malgré leur situation difficile. C'est le cas du clan des Fennecs, installé dans la station Zerda, avec un cadre adapté : une salle d'eau, un dortoir avec des hamacs, et le quai de la station qui sert d'espace de vie, de discussions ou de jeux. Alexis, Mihiran, Paulo et Zéphirin, les chefs des Fennecs, sont attentifs aux plus jeunes.

    Les clans d'enfants des rues

    "Installés sur le large quai, une vingtaine d'enfants mal habillés, mal peignés, jouaient par groupes à des jeux simples : osselets, cartes, déplacements de cailloux sur une grille tracée au sol... La station était remplie de rires et de cris. (...) La majorité de ces enfants avait les cheveux et les yeux gris." La Porte d'Azoth, p.79

    La vie en Zone d'Ombre, loin de la lumière, dans une atmosphère malsaine, provoque un phénomène étrange chez la plupart de ces enfants : leurs cheveux et leurs yeux se décolorent et deviennent gris !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :